Petite histoire d’une aide médicale à mourir

20180303--6972 - 3456 x 5184
Crédit photo : Éric Neville (merci mon ami!)

C’est l’histoire d’un homme plus grand que la maladie. Un homme qui aura été le héros de cette aventure triste et belle à la fois. Une histoire qui se terminera cette semaine, le jeudi 17 mai. 

Comment vous décrire ce que je peux ressentir. Perdre mon chum sera mon premier véritable deuil. Je n’ai pas vraiment connu mes grand-parents. Mes parents sont encore bien présents dans ma vie et je n’ai perdu aucun animal de compagnie, pas même un poisson rouge.

À 38 ans, je vivrai mon premier deuil. À 4 et 6 ans, mes filles vivront un des plus grands deuils qui existent, celui de perdre un parent. Ma peine est belle et bien présente, mais mes doutes et mes insécurités sont bien minimes face à l’épreuve que vivront nos cocottes dans quelques jours.

Le 17 mai n’est pas une date choisie au hasard. Sébastien avait une soeur, la seule de la famille. Elle est décédée étant tout juste un bébé, la mort du nourrisson. Cette date significative amène un peu de réconfort et de logique dans le choix de l’aide médicale à mourir. Comme si ça devenait plus rationnel et que ça donnait un sens à tout ça.

L’aide médicale à mourir étant récente, elle nous fait nous questionner sur nos valeurs, nos croyances, nos convictions. La mort naturelle nous ne l’avons pas choisie. L’aide médicale à mourir est un choix et peut parfois nous donner l’impression d’abandonner nos proches. L’étymologie nous invite à définir l’euthanasie comme l’art de donner une bonne (eu) mort (thanatos). Par bonne mort, on entend surtout aujourd’hui mort sans souffrance.

C’est entouré de ses proches que Sébastien quittera cette vie la tête haute, laissant une image impeccable de son parcours depuis les 4 dernières années. Sans faille, sans défaite, autres que celles imposées par la perte d’autonomie qu’amène la SLA. Amoureux de la vie, il aura allégé l’impact sur tout le monde autour de lui, par son courage et sa détermination à toute épreuve.

Le père, l’amoureux, le fils, le frère, le gendre, le cousin, l’oncle et l’ami que nous perdrons tous sous peu, cet homme aura été le grand héros de cette histoire. Il aura gardé le sourire jusqu’à la fin, racontant à qui veut bien l’entendre ses blagues et ses niaiseries. Cet homme moqueur et d’un calme déconcertant, il va tous nous manquer profondément.

Je garderai en tête à jamais ta réplique préférée… « Ça va bien aller! »

Je t’aime chéri
Martine

 

17 Comments Add yours

  1. Nancy dit :

    Bon voyage Sebastien.

    C’est un immense bonheur d’avoir eu la chance de te rencontrer, trop peu souvent certes, mais de bons moments. Prends bien soin des gens que tu aimes de là où tu seras et pour ma part, je garde bien gravé en mémoire les moments passés avec toi.

    Bon voyage…
    Xxx

    Nancy, Yanick et les enfants

    Aimé par 1 personne

  2. Suzanne Bedard dit :

    Je me souviens du moment où Sébastien a décidé de quitter une job plate pour partir à la découverte du monde. C’était très audacieux mais pour moi c’’etait clairement un désir profond de vivre pleinement chaque instant de sa vie….et c’est ce que tu as fait même dans les dernières années.

    Ayant côtoyé des gens ayant perdu leur autonomie y compris ton oncle Raymond, je sais qu’il faut au moins 20% de courage, 50 % de détermination et oui un petit peu « tête de cochon » pour pouvoir continuer à profiter de chaque instant de la vie. Sébastien… tu as toujours su relevé ce défi et je tenais absolument à te dire comment je t’admire pour ceci.

    Je crois aussi que tu lègues à tes deux filles beaucoup de beaux souvenirs remplis de joie de vivre et j’ose croire que ceux-ci feront d’elles des jeunes femmes qui voudront aussi mordre pleinement dans la vie.

    Martine… je sais que les prochains jours seront très difficile pour toi. Il y aura des moments d’anxiété, de tristesse…. accompagner un être cher dans ses derniers moments de vie n’est pas facile même pour quelqu’un qui a déjà perdu un proche. Je me souviens comment j’anticipais la mort de ma mère. Le moment venu, je me suis rendu compte que je vivais un des plus beau moment de ma vie adulte. Il régnait dans sa chambre une paix si intense et ce calme nous a apporté tellement de réconfort à moi et ma sœur qu’on ne sentait aucune tristesse. On savait qu’elle était bien puisqu’elle était rayonnante et tellement souriante.

    Même après sa mort, on savait qu’elle était avec nous et qu’elle serait toujours là pour nous réconforter, nous encourager et nous soutenir. Je continue à croire qu’elle est à mes côtés. Dans les moments difficiles, je pense à elle et je sens renaître en moi la force que j’ai besoin pour affronter la vie . Alors Martine …. Sébastien quittera son corps cette semaine mais il sera toujours à tes côtés et saura te donner la force pour poursuivre ton chemin avec les filles.

    Sébastien ….tu as été un bon mari et père… nous te souhaitons une éternité de paix .
    Martine… Donne-toi la permission de vivre tous les émotions qui t’envahissent. C’est pas le temps d’être La super femme … il y a plein de gens pour t’epauler .

    Nous

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Suzanne! Ton message me touche et m’apaise.

      J’aime

  3. Linda Lachance dit :

    Bon voyage Sebastien ! Je ne te connais pas personnellement mais par les textes de Martine et les discussions avec Roxanne, je sais quelle bonne personne tu es ! Bravo pour ta persévérance et ton courage face à cette dure épreuve ! Chapeau à Martine de t’accompagner et de t’apporter son soutien ! Bon voyage Et je sais que tu veilleras sur ta famille d’en haut ! Xxx

    Aimé par 1 personne

  4. Jacinthe dit :

    Bon voyage Sébastien! Que la route soit remplie de calme et de sérénité.

    Courage et amour à ton amoureuse et à tes poulettes dans ces moments difficiles.

    xxx

    Aimé par 1 personne

  5. manon hart dit :

    wowww quel courage pourquoi souffrir et laisser à nos proches ces images d homme malade ….ma sœur est décédée d un cancer ..elle avait demandé l aide à mourir alors je sais ce que vous ressentez ..lui ais je dis que je l aimais …lui raconter de bons souvenirs …sa chanson préféré je m en souviens ??? toutes ces folles questions ….profitez de chaque moment …dites lui avec un grand A je t aime ..je ne te connais pas mais je trouve que tu es très courageux ..je t admire moi aurais je ce courage …….bon voyage au paradis des anges ..veille sur toutes ta famille tes amis ..et les autres ………..allez vole maintenant …..bisous xxx

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s