sand-pit-1345728_1920

Cet été, c’est décidé, on prend des vacances en famille. Pas d’école, pas de garderie, pas de travail, on prend ça cool. On va s’amuser, rire, se faire des câlins! Ça c’était mon plan, avant que ça commence pour vrai.

Pourquoi dans ma tête c’est toujours plus beau que dans la réalité? Je nous vois gambadant main dans la main. Je nous vois faire des muffins en riant. Je me vois prendre ça relaxe pendant que vous vous amusez ensemble sans vous chicaner (ok ça arrive parfois, mais pas plus de 10-15 minutes!).

Les vacances viennent de commencer et je suis déjà bien embêtée. J’ai envie de prendre ça cool et d’être moins exigeante sur les règles. Mais quand je me relâche un peu, que je vous donne du lousse, le bordel pogne!

Quand on sort prendre une marche, vous êtes tannées après 10 minutes. On se colle en écoutant les mêmes bonhommes, mais tu me grimpes dessus en me plantant tes pieds dans le ventre ou dans les côtes. J’aimerais ça qu’on fasse juste se coller tranquille, sans bouger. Ça se peut ça me semble, non?

Je trouve que les journées sont longues parfois et j’ai juste hâte que vous vous couchiez. Et en même temps, je me dis qu’on n’a pas fait grand chose aujourd’hui, que j’aurais pu sortir la peinture, faire des bricolages. M’asseoir par terre et jouer avec vous. On essaie de faire tout ça en plus de la pelouse, le désherbage, le ménage, le lavage, les repas. C’est tu moi où c’est pas toujours évident d’être parent?

On gère des chicanes stupides, on donne des conséquences en espérant que notre enfant ait bien compris et qu’il ne recommencera pas, chose qu’ils s’empressent de faire quelques minutes plus tard! Pis toi qui a toujours faim, qui veut des collations même quand tu viens de sortir de table. Je sais plus quoi te donner! Les choix santé se font vite rares quand tu prends 3-4 collations à tous les jours.

Attention aux belles photos sur les réseaux sociaux de familles heureuses et souriantes (comme celle que j’ai mise hier!). Peut-être que 5 minutes avant ou après la dite photo, on a eu droit à une mémorable crise de bacon. Peut-être que les parents publient des photos de leurs moments de joie pour avoir des souvenirs plus tard en se rappelant qu’ils ont eux de belles vacances.

Dans le fond, on a tous plus ou moins le même genre de vacances. On s’imagine des belles choses dans notre tête. On fini par ramasser tout le temps. On est parfois déçus, parfois comblés. On enverrait les enfants ailleurs quelques jours pour se reposer et manger un bol de céréales pour souper (ok peut-être un gros steak au resto!). On aimerait écouter un film d’action à la télé au lieu des bonhommes plates en rafales depuis deux jours.

Pis dans le fond, nos enfants sont peut-être juste contents de passer du temps avec nous, même si c’est encore les mêmes bonhommes en rafales. Même si on ne fait pas de sorties extravagantes à tous les jours. Même si parfois on les chicane un peu fort. Ils sont peut-être justes heureux d’être avec nous, d’aller au parc jouer dans le sable.

Pis moi, peut-être que je me mets trop de pression sur les épaules. Peut-être que je devrais revenir à mon plan dans ma tête, être cool et moins m’en faire. Vous laissez régler vos chicanes toutes seules. Continuer d’être constante dans la discipline tout en étant zen dans ma tête.

Peut-être qu’on fond, les vacances ça veut pas dire d’arrêter complètement la routine, mais de l’assouplir un peu. Les vacances, c’est peut-être juste un moment où on peut tous (parents et enfants) faire un peu plus ce qu’on veut, sans se soucier de l’heure. Rester en pyjamas plus longtemps. Aller cueillir des mûres dans l’arbre de la voisine. Manger des chips comme collation!

Pis dans le fond, pendant que j’écrivais ce billet, les filles ont joué ensemble, elles ont foutu le bordel dans le salon, mais se sont amusé (bah je ramasserai encore!). La voisine est venu nous porter de la salade de son jardin. Les filles sont reparties avec elle pour aller chercher des radis. Et moi, j’ai fini mon deuxième café en écrivant. C’est un peu ça les vacances finalement!

Et vous vos vacances? Est-ce que le plan dans votre tête est aussi beau que dans la réalité?

Tout est une question de perception!
Martine

Advertisements