C’est l’impression que le paraître est faussement devenu plus important que l’être qui m’a donné envie de partager mon histoire et mes perceptions en toute authenticité et en dévoilant ma vulnérabilité. Depuis que j’ai commencé à écrire par le biais de mon blogue ou de ma page Facebook, je ressens dans mes conversations avec mon entourage des influences de mes articles ou de mon thème central qui est l’authenticité.

Vous avez eu le plaisir de lire le texte composé par ma mère (L’écriture…ta passion!) et mon amie Manon a accepté d’écrire un texte rempli d’authenticité que vous aurez le plaisir de lire prochainement. Un des textes les plus touchants que j’ai lus dans ma vie! À suivre…

Ce matin, un ami m’a envoyé une vidéo qui lui a fait penser à moi. Propager le bonheur, faire des actions qui rendent les autres heureux. Participer au bonheur des autres! Merci Éric 🙂

La voici :

J’ai réalisé aujourd’hui pourquoi j’avais tant aimé être serveuse et pourquoi j’aime tant écrire aujourd’hui (et vous publier toutes mes perceptions). J’aime participer au bonheur des autres! J’aime faire partie d’un moment privilégié simple et vrai qui permet d’ajouter du bonheur dans nos vies.

Ce soir, au souper chez mes beaux-parents, un moment de pur bonheur partagé à propos de mon obsession pour la façon de placer la vaisselle dans mon lave-vaisselle. Je l’appelle affectueusement mon TOC du lave-vaisselle. Nous avons ri de bon coeur et ça été un moment rempli de rires et de partages de nos opinions. Un sujet tellement simpliste pour provoquer une discussion, mais qui prouve que lorsqu’on parle de nous, de ce que nous sommes en toute sincérité, sans trop se prendre la tête avec nos faiblesses, ça peut créer des moments magiques.

Et hier soir, un souper de filles, avec des amies de longue date. Impossible de vous raconter de quoi nous avons parlé tellement nous avons passé à travers plein de sujets pendant la soirée. Nous avons ri, dit en masse de niaiseries, mais aussi parlé des vraies affaires qui peuvent être difficiles à dire, bref nous avons été vraies. Nous avons été nous.

Être authentique dans nos relations avec les autres, être nous-mêmes avec nos forces et nos faiblesses, c’est ce que je veux pour moi et pour ceux qui m’entourent. Ensuite, si mon petit partage d’expérience peut aider d’autres personnes, mêmes certaines que je ne connais pas, j’aurai participé à un mouvement collectif d’authenticité!

Tout est une question de perception…

Martine

Advertisements